De la légende personnelle au personal branding

Ces derniers jours, le thème de la légende personnelle s’est invité sous mes yeux à plusieurs reprises. Il me faisait de l’œil pour que je l’explore. Alors c’est parti, voyons ce qu’il revêt dans une période où trouver sa vérité (et les mots pour la dire) devient une urgence pour y voir clair dans un monde VUCA (Volatile, Incertain, Complexe, Ambigu).

Votre légende personnelle

Cette notion ne date pas d’hier. Elle vient de l’auteur Paulo Coelho qui en fait le thème central de l’Alchimiste en 1988. Je l’ai relu dernièrement pour savoir si le contenu raisonnait toujours des années après sa sortie. Et je constate qu’il n’a pas pris une ride. Pourquoi est-ce encore plus un enjeu de trouver sa légende personnelle par les temps qui courent ? Parce que chacun de nos agissements a un effet sur soi, et sur les autres. Exaltant, mais aussi un peu effrayant ? Surtout passionnant pour trouver l’unique chose pour laquelle nous sommes sur terre, d’après l’auteur. Et oui, pour lui, nous n’avons pas deux ou trois choses à accomplir dans notre vie, mais une seule. Reste à savoir laquelle. Comment s’y prendre alors ? Déjà en se disant qu’ “une quête commence toujours par la chance du débutant. Et s’achève toujours par l’épreuve du conquérant“. C’est un chemin de longue haleine pour polir sa pierre, qui ramène toujours… au cœur. Là réside votre trésor, l’unique réponse. Ce n’est pas de la naïveté, c’est du bon sens. Ce n’est pas une fantaisie, c’est un appel à écouter… les signes. Car la vie en envoie tous les jours pour montrer la voie. Ce n’est certes pas la plus confortable : s’avouer sa vérité et ensuite la dire au monde n’a rien de facile. J’en sais quelque chose. Le fait d’aller là où on ne m’attendait pas (parce que l’évidence s’imposait à moi alors qu’elle n’était pas aussi limpide en face) m’a apporté quelques déconvenues. Mais une telle force aussi ! Une fois qu’on est ok avec ça, il suffit de faire comme le petit poucet pour retrouver son chemin. Qui mène tout droit … au personal branding.

La naissance de votre personal branding

Le plus difficile est de retrouver cette légende pour ceux qui l’ont perdu. Mais ensuite, une fois qu’elle est là, posée délicatement dans la main, il faut la faire vivre, la montrer pour en faire profiter les autres, tout en lui préparant un écrin où elle aimera rester. Et le monde déchiré dans lequel nous vivons a tant besoin de votre légende pour s’en inspirer, s’en délecter, à travers les émotions que vous allez communiquer. Car dans une société en perte de repères, la seule chose qui vaille est liée aux émotions. C’est ce qui rend vivant, nous éloigne de l’indifférence, nous secoue. Et c’est ce qu’on retrouve dans un bon personal branding : de l’émotion. A travers chaque mot, chaque image bien utilisée, chaque fenêtre qui donne à voir un peu plus à chaque fois de votre vérité et du message que vous avez à donner. Si l’art du personal branding est bien utilisé, alors la magie opère. Les opportunités arrivent naturellement. Votre légende personnelle est reconnue, vous avez des interactions dans tous les sens, un sentiment de bien-être, un désir ardent qui se concrétise. Parce que ça sonne juste. Parce que cette fois, le cœur donne le cap.

Le personal branding pour avancer dans un monde VUCA

Bien sûr, même si le cœur dirige, la raison reste un pilier pour s’ancrer dans la réalité. Et quand on arrive à gérer cœur et raison, alors on peut commencer à s’amuser, à mettre tant de plaisir dans son activité, avec agilité. Car l’agilité est la porte d’entrée pour avoir sa place dans le monde VUCA. Se démarquer grâce à sa légende personnelle est la clé, reste à créer une histoire, qui arrivera au bon moment, en ne dévoilant pas tous les chapitres en même temps, à garder du suspens, à donner une vision à son public, en faisant travailler son imagination. C’est exactement comme écrire un roman, sauf que cette fois, c’est vous le héros qui affichait vos propres couleurs ! C’est pour moi bien plus qu’une notion de marketing, c’est une question de narration, avec ses codes. Ce sont ces codes qui, pour ma part, me donnent envie de me lever avec hâte chaque matin, me réveillent même la nuit parfois, pour ne cesser de les étudier. Pour les partager, vous permettre de vous enraciner et vous déployer.