Homo Deus, le livre de Yuval Noah Harari

Je n’avais pas lu Homo Sapiens mais je viens enfin de terminer Homo Deus. Il y est question d’algorithmes, de dataisme ou autorité des données. Mais l’auteur évoque aussi la philosophie, la spiritualité, notre rapport aux animaux, la voix intérieure. Yuval Noah Harari réveille nos consciences pour ne pas sombrer dans un océan de données. Ce qui m’interroge en tant qu’auteure sur la capacité des algorithmes à écrire des livres à la place des hommes… Il existe déjà des plateformes de publication gérées par l’intelligence artificielle… Mais faisons le pari que les robots ne deviendront jamais les meilleurs spécialistes en littérature. Même s’ils savent déjà bien placer noms, verbes et adjectifs aux bons endroits, je veux croire qu’il leur manquera ce petit supplément d’âme… Et vous, qu’en pensez-vous? Devons-nous trembler face à l’avenir qui se dessine en algorithmes?